La bécasse des bois

Bécasse des bois. Famille des Scolopacidés. Ordre : Charadriiformes

Nom commun : Bécasse des bois
Nom scientifique : Scolopax Rusticola
Longueur : 35 cm
Envergure : 56 à 60 cm
Poids : 250 à 420 grammes
Longévité : Jusqu’à 10 ans
Habitat : Europe et Asie
Régime alimentaire : Principalement vers de terre, insectes, larves, petits mollusques et petites graines.

 

Voici un limicole ventru de taille moyenne de la famille des limicoles (oiseau des rivages et zones humides). Oiseau forestier au beau plumage brun-rouge rappelant la couleur des feuilles mortes. Son dessous est jaunâtre finement barré et sa tête est ronde au long bec droit.

Ses yeux situés latéralement, haut et en arrière lui assurent une vision à 360° à l’horizontale et 250° à la verticale : il est difficile de la surprendre ! Autre curiosité : son bec qui lui permet une recherche très efficace de sa nourriture quelques centimètres sous la surface grâce son extrémité extrêmement sensible et à une étonnante particularité anatomique : à 1 cm de l’extrémité du bec supérieur se trouve une charnière qui permet à l’animal d’ouvrir juste le bout de son bec, fermé, pour attraper ses proies.

Cette espèce fréquente les régions boisées entrecoupées de champs et de clairières, surtout avec des fourrés humides et des massifs mixtes de feuillus et de conifères mais n’aime pas les hautes futaies. Elle recherche les sols riches en humus.

La bécasse des Bois s’active surtout au crépuscule. Son vol rapide, aux changements brusques de direction, est très caractéristique. C’est un oiseau discret. Les meilleures chances de la voir sont au printemps entre avril et juin, au crépuscule, quand elle traverse une clairière ou longe un layon, en vol nuptial (la croule). « Croule » vient du son grave émis 3 ou 4 fois, complété d’un son aigu : grou grou grou tssip ! Quand on la dérange, elle s’envole dans un vrombissement d’ailes sonore en se faufilant entre les arbres.

Le nid est une petite cuvette dans le sol forestier garnie de feuilles mortes. La couveuse étant sur le sol, la protection des prédateurs est essentiellement assurée par son camouflage.
La femelle pond de mi-mars à mai 4 œufs brun grisâtre, tachés de roux et maculés de gris. L’incubation dure 3 semaines. La femelle surveille les jeunes qui quittent le nid à quelques heures. Ils se nourrissent seuls deux à trois semaines après et vole rapidement ensuite.

Au Cedaf, les bécasses sont surtout recueillies lors de la migration postnuptiale, de fin octobre à début décembre, secondairement lors de la migration prénuptiale en mars. Il s’agit surtout d’oiseaux fatigués par le vol et qui s’arrêtent en pleine ville, essentiellement de nuit, à cause des éclairages. Pour la plupart, ils viennent d’Europe centrale et de Russie. Très farouches, ils sont gardés au calme et nourris avec des vers de terre et des vers de farine.

 sources images : Oiseaux.net  fans-de-bretagne.com