La Cigogne noire 

 Nom commun : Cigogne noire

Nom scientifique : Ciconia Nigra

Hauteur : 95 à 100 cm

 Envergure : 145 à 155 cm

 Poids : Près de 3 kilogrammes

Longévité : Jusqu’à 20 ans

Habitat : Eurasie et Afrique

Régime alimentaire : Principalement amphibiens et insectes

 

La Cigogne noire est légèrement plus petite que sa cousine la cigogne blanche (Ciconia ciconia), son plumage est presque totalement noir avec des reflets verts et violet, seul son ventre est blanc, ses pattes sont longues et de couleur rouge. Sa petite tête se termine par un long bec rouge vif qui s’affine progressivement pour finir en pointe. Son regard est souligné par une zone de peau nue rouge autour de l’œil.

Elle se nourrit principalement de grenouilles et d’insectes, mais aussi de poissons, de crabes, de petits reptiles, oiseaux et mammifères.

L’espèce occupe l’Eurasie et l’Afrique. Elle niche dans presque toute l’Europe, principalement l’Europe de l’Est et la péninsule ibérique, la population est estimée à 500-600 couples dont une soixantaine en France. Espèce rare, elle est cependant en expansion lente.  Le nid, fait de branchages, est construit haut dans un arbre, ou sur un escarpement de falaise, toujours près de zones humides (cours d’eau ou marais) et à plus d’une douzaine de mètres du sol. L’espèce est très discrète et ne supporte pas le dérangement. Une ponte compte de 3 à 5 œufs, blancs, qui sont couvés par les deux partenaires durant 38 à 42 jours. Les cigogneaux quittent le n

id de 65 à 70 jours après leur sortie de l’œuf.

Les cigognes noires migrent pour l’hiver vers l’Afrique (populations européennes) et l’Inde. Les jeunes partent plus tôt que les adultes. Seule la population de la  péninsule ibérique  reste sur place. Elle vole dans des courants d’air chaud pour faciliter le vol sur de longues distances et parcoure entre 200 et 300 kilomètres par jour, mais cela peut aller jusqu’à 500 kilomètres.

Les cigognes migrent à partir du milieu du mois d’août jusqu’à la fin du mois de septembre, puis reviennent au milieu du mois de mars.

En France, la Cigogne noire est considérée par l’UICN comme espèce en danger (EN) en tant que nicheur et vulnérable (VU) en tant qu’espèce de passage.