Le Grosbec casse-noyaux

 

Mâle adulte. Crédit photo : www.oiseau.net

Nom commun : Grosbec casse-noyaux
Espèce : Coccothraustes coccothraustes
Poids : 48 à 62 grammes
Taille : 18 centimètres
Habitat : Forêts mixtes (érable, hêtre, charme), buissons, jardins, vergers.
Régime alimentaire : Graines, fruits à coques et à noyaux durs, bourgeons, insectes (chenilles, coléoptères, …).
Nourriture donnée en clinique : Pâté insectivore, mélange de graines, vers de farine, morceaux de fruits, eau.

Le Grosbec casse-noyaux est un passereau de la famille des Fringillidés (Ordre : Passériformes). Il est surnommé ainsi car son bec est assez puissant pour ouvrir un noyau de cerise.

Son aire de distribution comprend l’Europe, l’Asie et l’Afrique du Nord. En France, il est surtout présent dans le nord-est et dans le centre.

C’est un migrateur partiel, certains oiseaux étant sédentaires, d’autres se déplaçant vers le sud en hiver. Ainsi, certains hivers, les oiseaux présents en France sont rejoints par des oiseaux venant des pays du nord et de l’est. La raison principale est la mauvaise fructification des arbres dont ils consomment les graines et les noyaux. C’est lors de ces « invasions » qu’on peut les observer en groupes, notamment sur les mangeoires.

Le Grosbec casse-noyaux a un vol rapide, élevé et onduleux.

Bien qu’il s’agisse d’un passereau de grande taille, au plumage coloré, il est difficile à observer car très discret et farouche. Outre son plumage, il est reconnaissable à sa tête imposante, son cou épais, son bec énorme de forme conique qui lui sert à écraser les graines.

Le corps est globalement de couleur fauve, plus clair en dessous, les ailes sont bleu-noir avec une grande barre blanche. La tête du mâle est brun-roux, plus terne en hiver, son bec est bleu ardoise, pâle en hiver. La femelle est globalement plus terne que le mâle et son bec reste jaune pâle toute l’année.

Grosbec casse-noyaux adulte de dos en soins

Grosbec casse-noyaux adulte de face en soins

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mâle juvénile nourri (à droite) par femelle adulte (à gauche). Crédit photo : www.oiseau.net

Les juvéniles sont eux, tachetés de brun et ont la gorge jaune.

Le Grosbec fréquente principalement la cime des arbres, d’où il émet cris et chants, composés de tsi et tsic secs et discrets.

C’est le mâle qui choisit et établit les fondations du nid, la femelle vient le compléter ensuite. Le nid situé à environ trois mètres de hauteur, se compose de brindilles, radicelles, lichens et poils. Il est placé contre un tronc, sur une branche basse ou dans un bosquet.

La femelle pond en moyenne cinq œufs. Les jeunes quittent le nid au bout d’une douzaine de jour après éclosion, mais continuent d’être nourris (insectes, surtout) par les parents pendant encore quinze jours. Ils restent ensuite avec eux pendant quelques semaines.

Au CEDAF, le Grosbec casse-noyaux est rare ; il n’y est pas accueilli tous les ans.

Grosbec casse-noyaux adulte avant son relâcher