Présentation

logo-cedaf

Le CEDAF, Centre d’accueil de la faune sauvage de l’Ecole vétérinaire d’Alfort, est un centre de soins qui répond comme tous les centres français aux règles de l’arrêté ministériel du 11 septembre 1992 relatif aux « Règles générales de fonctionnement et aux caractéristiques des installations des établissements qui pratiquent des soins sur les animaux de la faune sauvage ».

A ce titre (article 2), tout animal de la faune sauvage recueilli est traité en vue de son insertion ou de sa réinsertion dans le milieu naturel. Le séjour ne peut donc être que temporaire, aucun animal n’est gardé ad vitam aeternam. Le CEDAF se fait un devoir d’accueillir et de soigner avec la même attention tout individu de quelque espèce que ce soit de la faune sauvage européenne, de la plus banale à la plus rare.

C’est le 28 juillet 1998 que l’arrêté préfectoral autorisant l’ouverture du centre est paru. Le centre existait cependant depuis plusieurs années déjà (voir Historique). Depuis, son activité n’a fait que croître. Il est aujourd’hui le plus grand centre d’Ile de France, recueillant environ 85% des animaux sauvages en détresse (voir Quelques chiffres).

 

Mais le CEDAF n’est pas qu’un centre de soins, c’est aussi un centre de formation. Implanté au sein de la prestigieuse Ecole vétérinaire d’Alfort, il en est l’un des services cliniques spécialisés. Il dispense un enseignement facultatif pour plus de 100 étudiants vétérinaires chaque année. Il est ainsi le plus grand centre de formation aux soins à la faune sauvage en France.

Outre les étudiants vétérinaires, il accueille aussi des étudiants d’autres filières professionnelles : Auxiliaires de santé vétérinaire, BTS Gestion Protection de la Nature, Soigneurs.

Il forme aussi chaque année des dizaines de bénévoles, indispensables à la bonne marche du centre.